Séminaire de l’atelier numérique Histoire et mémoires des migrations en Méditerranée

Le 20 mai 2014, 9h 30 – 17h  Musée de l’histoire de l’immigration (Salle d’atelier 4) 293 avenue Daumesnil Paris (Métro Porte Dorée Ligne 8)

Le recours au numérique est désormais massif quelles qu’en soient les formes (web, réseaux sociaux, édition, muséographie…). Souhaitant éclairer les stratégies numériques émergentes, l’atelier proposé vise à interroger les impacts du numérique sur les pratiques de valorisation mémorielles des migrations en Méditerranée. Comment les différents acteurs œuvrant dans le champ de l’histoire et des mémoires des migrations mobilisent-ils ces nouveaux médias dans leurs productions culturelles, scientifiques et artistiques ? Ceux-ci donnent-ils naissance à des innovations en matière de recueil, de valorisation et de médiation des mémoires des migrations ou ne constituent-ils qu’un portail rendant visible des démarches institutionnelles ou des pratiques plus « classiques » de collecte et de présentation de ces mémoires ? Les médias numériques permettent-ils l’émergence de nouvelles formes collaboratives ou de co-productions entre acteurs, impliquant notamment les migrants ou leurs descendants ? Dans les cadres traditionnels de production, mobilisent-ils des publics « héritiers » de ces parcours migratoires de façon innovante et sous quelles formes ?

Programme

9h30 : Mot de bienvenue de Luc Gruson, Directeur de l’Établissement Public de la Porte Dorée, Jean-Barthélemi Debost, Directeur du service réseau et partenariats du Musée de l’histoire de l’immigration, et Hélène Hatzfeld GIS IPAPIC

10h :  Samia Chabani, Directrice d’Ancrages www.ancrages.org et coordinatrice de l’Atelier numérique de l’histoire et des mémoires des migrations en Méditerranée : Introduction

Modération : Evelyne Ribert, Sociologue Institut Interdisciplinaire d’Anthropologie du Contemporain  (IIAC)

10h15 – 11h15 : Approche comparative et réflexive de sites associatifs, retours d’expériences

Gabriel Gasó CuencaDirecteur de la Fédération d’associations et de centres d’émigrés espagnols en France (FACEEF) www.memorias.faceef.fr

Jean-Paul Delon, développeur pour Les jardins numériques

Tifenn Hamonic Gasnier, Archiviste, chargée de mission à Génériques www.generiques.org 

11h30  12h : Les digital studies par Vincent Puig, Directeur de l’Institut de recherche et d’innovation (IRI)

Echanges 30 minutes

12h30 – 13h30 : Buffet  (association Karera)

Modération : Samia Chabani

13h30-15h : Des lieux et des formes de patrimonialisation en ligne, retours d’expériences

Alain Battegay, Sociologue au Lames (Aix en Provence) et Marie-Thérèse Têtu, Sociologue au Centre Max Weber (Lyon) : Recherche active sur Montluc, lieu à mémoires multiples : la part du  numérique

Géraldine Poels, Post-doctorante Labex PATRIMA Centre d’Histoire Culturelle des Sociétés Contemporaines (Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines) : La numérisation des presses des immigrations en Méditerranée : retour sur expériences et pistes de recherches 

Echanges 30 minutes

15h30-16h30 : Les espaces narratifs développés par les usages numériques et via le web

Sylvain Gorin, Responsable département Nouvelles technologies et multimédia, Musée de l’histoire de l’immigration : Accompagnement numérique du visiteur avant, pendant et après la visite, bilan et perspectives

Stéphanie Vecchione, Conseil en stratégie et communication digitale et Aube Lebel, Fondatrice de la plateforme numérique de médiation PHOTOmuse : Museomix, une machine à tisser du lien  et une communauté pour réinventer un musée  social et participatif

16h30 : Echanges  et synthèse conclusive Samia Chabani et Evelyne Ribert


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *