IIAC

Institut interdisciplinaire d’anthropologie du contemporain

L’Institut Interdisciplinaire d’anthropologie du Contemporain (IIAC, UMR 8177 CNRS /EHESS) a été créé en 2006, à Paris, à partir de l’agrégation de cinq équipes de recherche.

Depuis 2010, le séminaire « Mémoires et patrimonialisations des migrations » a engagé une réflexion sur les mécanismes qui visent à transformer les mémoires singulières des migrations en mémoires collectives et en une forme de patrimoine.

L’année 2013/2014 permettra d’explorer l’articulation entre des formes d’expressions privées et publiques de la mémoire.  Cette articulation sera envisagée à travers deux grands volets. Le premier porte sur les processus mémoriels à l’œuvre dans des dispositifs muséographiques et des créations artistiques et leurs effets potentiels sur les mémoires privées. Dans ce cadre, nous analyserons la réception et la réinterprétation des œuvres et du savoir véhiculé au sein des expositions ainsi que la manière dont ces différentes formes d’expression font surgir en aval des témoignages ou s’appuient en amont sur ces derniers, participant à la construction de la mémoire collective. Quels sont leurs impacts sur d’autres constructions mémorielles ou patrimoniales, à différentes échelles et dans la longue durée ? Le second volet porte sur les trajectoires singulières des acteurs (politiques, militants associatifs, scientifiques ou artistes) qui puisent dans la question de la mémoire une ressource symbolique, politique, à défaut ou à côté d’autres, et participent à l’émergence dans l’espace public de certaines thématiques, événements ou encore pratiques liées au passé. Il s’agira donc de se centrer sur la manière dont, dans leurs propres termes, ces acteurs investissent et mettent en forme, sur le long terme, certaines expressions du passé.

Membres du projet :

Claude FISCHLER, directeur

Evelyne RIBERT, chargée de recherche au CNRS